Etre omnivore n’est pas un progrès !

Aujourd’hui, les recherches ne cessent de confirmer le lien entre le métabolisme, son homéostasie et les micronutriments.

Les micronutriments regroupent les vitamines, les oligo-éléments et les minéraux ainsi que des éléments essentiels comme les fibres, certains acides gras ou encore certains acides aminés. Ces éléments sont indispensables à notre santé et au fonctionnement de notre organisme. A travers leur équilibre, leur insuffisance ou leur excès, ils vont affecter les organes ainsi que de nombreuses fonctions physiologiques (endocrinienne, immunitaire, digestive, …).

Or, nous ne savons pas fabriquer ces micronutriments. Il faut impérativement les trouver dans notre alimentation et seule la diversité alimentaire permet véritablement de couvrir les besoins quantitatifs et qualitatifs. C’est pourquoi nous sommes omnivores : nous avons besoin de consommer de nombreuses catégories d’aliments (fruits, légumes, céréales, poissons, œufs, …) pour couvrir nos besoins en micronutriments.

Cette nécessité est le témoin de l’immaturité de notre métabolisme : l’être humain n’existe sur terre que depuis 2 millions d’années quand les premières bactéries sont apparues il y a 3,5 milliards d’années. Si on considère qu’une bactérie se reproduit en moyenne toutes les 20 minutes (dans des conditions optimales), chaque année écoulée représente 25 000 générations pour les bactéries contre en moyenne une génération tous les 25 ans chez l’Homme.

Pas étonnant dans ces conditions que les bactéries aient de très fortes capacités d’adaptation et qu’un simple morceau de sucre et un peu d’eau leur permettent de se développer sans difficulté !

C’est pour cela, qu’une sensibilisation sur les besoins en micronutriments est indispensable pour comprendre le véritable impact de l’alimentation et l’intérêt de certaines complémentations pour pouvoir agir au mieux sur la santé.



4 Commentaires/par
4 réponses
  1. Mahroug Rebelle
    Mahroug Rebelle dit :

    complément !!! vous avez-dit complément !! voulez vous dire que la nature aurait créé un être qui ne peut vivre sans un laboratoire capable de fabriquer ces compléments capables de le maintenir en bonne santé et aussi l’argent nécéssaire pour acheter ces compléments ?

    Répondre
  2. Bertie
    Bertie dit :

    Le manque de Vitamine C qui amène au SCORBUT plus ou moins présent chez la plupart des humains aujourd’hui en est un exemple !
    Et explique les résultats extraordinaires obtenus dans le traitements de cancers avec des VRAIS doses d’acide Ascorbique en intraveineuse …
    La carence en vitamine D idem !

    Répondre
  3. gerest
    gerest dit :

    Encore parler de manger du poisson alors que nos océans en sont de plus en plus dépourvus avec toutes les conséquences que l’ on sait !
    Quelle tristesse de considérer les poissons comme une marchandise à notre service !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *